Réduction du Temps de Travail :

Par la mobilisation sur le terrain,
les personnels,
avec le SNETAP,
envers et contre tout,
ne renonceront pas à de réelles avancées !


Une approche délibérément négative du gouvernement

Rappel des faits :

Ce sont ces bases-là, choisies par le gouvernement, que le SNETAP, et plus largement, au ministère de l’agriculture, toutes les organisations syndicales, ont dénoncé et refusé catégoriquement dés l’amorce des discussions car elles étaient :

L’entêtement du MAP,
malgré une mobilisation exemplaire,
et un refus clair des personnels

Malgré l’action unitaire de toutes les organisations syndicales, malgré des mobilisations inter-syndicales sans précédents, notamment avec la manifestation du 14 juin 2001, le gouvernement et le ministre de l’agriculture ont clairement choisi le passage en force et maintenu leur objectif de publication des textes sur des bases inchangées pour le mois d’août 2001.

Négocier malgré tout

C’est dans ces conditions qu’au ministère de l’agriculture, les organisations syndicales et notamment le SNETAP, refusant la politique de la chaise vide qui n’aurait fait que laisser les mains libres à l’administration, ont décidé de discuter et de négocier tous les textes jusqu’à leur extrême limite, tentant d’arracher quelques avancées, et de mettre en échec, les dispositions les plus scandaleuses.

C’est dans ce contexte que le SNETAP a pu :

Une négociation en cours,
une mobilisation nécessaire

Aujourd’hui, dans la discussion des circulaires d’application, et dans la mise en place des règlements intérieurs, l’action et la mobilisation des personnels doivent peser.

Pour une traduction concrète d’avancées réelles :

Ces discussions ont commencé, elles doivent se traduire dans les semaines qui viennent par la refonte de la circulaire du 11 juin 85, de celles de 95 et 96.

Dans les sections, dans les régions, les personnels doivent se réunir, se mobiliser et être prêts à l’action pour faire valoir leur point de vue.

Refuser les déréglementations locales

Un RIALTO (Règlement Intérieur) type va être débattu et élaboré au niveau de la DGER.

§         Il servira de base à l’élaboration des RIALTO locaux,

§         Il doit permettre localement d’empêcher des dérives locales,

§         Il doit permettre ensuite l’introduction d’aménagements négociés et acceptés par les personnels.

Aujourd’hui, sur le terrain, si la réflexion peut commencer, avec le consentement des personnels, en aucun cas la rédaction et encore moins l’adoption de RIALTO locaux ne peuvent avoir lieu.

Se mobiliser au moment du budget

En relation avec la FSU et ses syndicats de l’EN, malgré la volonté inchangée du ministère de vider les mesures liées à la RTT de tout sens social, les personnels avec le SNETAP ne renonceront pas à leur volonté de voir la mise en place de la RTT s’accompagner de créations d’emplois, c’est en ce sens qu’ils se mobiliseront et seront présent au moment de la discussion budgétaire.


© SNETAP-FSU 2001
Mise à jour du  mardi 16 octobre 2001 - Ecrire au SNETAP-FSU