Boycott du CTPC-DGER :
Le SNETAP-FSU saisit le ministre


 

Paris, le 14 novembre 2001

Monsieur Jean GLAVANY
Ministère de l'Agriculture et de la Pêche
78 rue de Varenne
75349 PARIS 07 SP

 

Monsieur le Ministre,

Les 8 élus SNETAP-FSU et FO ont boycotté le CTP Central DGER extraordinaire du 14 novembre 2001 pour les raisons suivantes, qui constituent des points de blocage forts :

  1. Dans la négociation conduite au Ministère de l'Agriculture vous nous avez affirmé, que les dispositions concernant l'enseignement agricole public avaient fait l'objet d'arbitrages communs au Ministère de l'Agriculture et de la Pêche et au Ministère de l'Education Nationale de la part du Cabinet du Premier Ministre.
Sur cette base nous considérons indispensable que :

  1. L'application des mesures RTT doit bien concerner tous les agents de la communauté de travail, y compris les agents en contrats CES, CEC, et les salariés des exploitations agricoles et ateliers technologiques…
  2. L'engagement que vous avez pris devant nous et devant les personnels (circulaire du 2 août 2001), concernant l'harmonisation des régimes indemnitaires doit se traduire concrètement par l'ouverture immédiate de négociations avec un calendrier et un échéancier précis.

Monsieur le Ministre, ces demandes que nous formulons peuvent toutes se décliner à partir de la circulaire du 2 août 2001 ; dans ces conditions, les personnels ne comprendraient pas que vous ne cherchiez pas à lever les blocages existants.

Nous attendons de la réunion de concertation préalable au CTP reconvoqué le 22 novembre et de ce CTP qu'ils permettent d'avancer de manière réelle sur ces questions et ainsi de répondre aux attentes les plus immédiates des agents.

Je vous prie d'agréer, Monsieur le Ministre, l'expression de ma considération distinguée.

Alain CLEMENT
Secrétaire Général


© SNETAP-FSU 2001
Mise à jour du  vendredi 16 novembre 2001 - Ecrire au SNETAP-FSU