Conséquences de choix budgétaires catastrophiques
en 2004 et 2005

Une régression sans précédent des postes
mis aux concours (enseignants et CPE)


Le constat est affligeant !

Ensemble, nous ne pouvons laisser passer cela !

Pour sa part, le SNETAP a adressé une lettre au Ministre pour demander l’ouverture immédiate de négociations sur ce projet et rencontre le cabinet du secrétaire d’Etat pour aborder notamment ce point.


SNETAP-FSU 2004 - Mise jour du  dimanche 17 octobre, 2004