Nouvelles grilles horaires
Nouvelle arnaque de la DGER !

Communiqué du Bureau National


Face aux dérives constatées depuis de nombreuses années dans le calcul du service des enseignants du fait de l’« interprétation » locale des référentiels et des statuts, le SNETAP a depuis longtemps demandé à la DGER, d’une part d’harmoniser la présentation des référentiels des différents diplômes et en particulier leurs tableaux horaires, et d’autre part, de faire un rappel à l’ordre aux chefs de SRFD et chefs d’établissement concernant le respect de la réglementation en vigueur.

L’action menée depuis la dernière rentrée scolaire, notamment l’opération livres noirs, pour faire reconnaître les besoins d’enseignement non couverts et les dysfonctionnements dans nos établissements a le même objectif :

L’initiative prise par la DGER il y a un an d’entreprendre l’harmonisation et la révision des grilles horaires des référentiels de diplômes de l’enseignement agricole a été présentée comme allant dans le sens de nos demandes.

Or, que constatons-nous ?

Si l’harmonisation des grilles horaires a bien été effectuée – toutes étant désormais présentées de manière identique – la révision, elle, n’a qu’un seul objectif : minorer les besoins. A cette fin, plusieurs paramètres ont été utilisés :

Si le SNETAP est favorable au principe de l’harmonisation des grilles horaires et de l’affichage clair en horaires hebdomadaires, il dénonce les manœuvres de la DGER qui, au travers de ce processus, entend une fois de plus réduire les besoins et infliger un nouveau coup à l’enseignement agricole public.

Il a exigé de la DGER une première confrontation qui se tiendra le jeudi 17 février et la tenue d’un CTPC extraordinaire devant lequel les projets de grille devront être débattus.

Le SNETAP, qui vient de réunir un groupe de travail sur ce sujet, va élaborer un document d’analyse et le transmettre aux sections afin que l’ensemble des personnels soient complètement informés.

Il les appelle à en prendre connaissance et à se tenir prêts à agir pour combattre les effets pervers d’un projet dont la DGER a dénaturé le sens.

Paris, le 3 février 2005


© Snetap-FSU 2005 - Page crée le jeudi 3 février, 2005 - Dernière mise à jour le jeudi 3 février, 2005 15:44