Grilles horaires

Encore un effort, ça commence à bouger


Après les premières avancées lors de la CPC (Commission Professionnelle Consultative) du lundi 21, qui a mis en évidence un net isolement  de la DGER sur la question des grilles horaires, la lettre intersyndicale adressée au cabinet de Nicolas Forissier ainsi que la confirmation du boycott du CTPC du jeudi 24, semble produire ses premiers effets, puisque le cabinet de Nicolas Forissier propose un rencontre sur ce sujet, jeudi à 9 heures 30.

A cette occasion le SNETAP n'acceptera une nouvelle discussion que si elle est basée sur des engagements clairs, a savoir celui de ne procéder à aucune réduction du temps de formation et celui de respecter scrupuleusement les référentiels.

Les sections seront informées rapidement des résultats de l'audience.

D'ores et déjà, nous sommes en mesure de dire que, si les engagements et/ou les décisions actées n'allaient pas en ce sens, il appartiendra au SNETAP et aux autres organisations syndicales d'organiser rapidement un rapport de force suffisant.

Le Secrétariat Général appelle donc les secrétaires régionaux et les secrétaires de sections à continuer à mobiliser et sensibiliser les collègues dans les établissements pour être en capacité de répondre très rapidement à un appel intersyndical si il s'avérait nécessaire.  

Vous trouverez par ailleurs un projet de lettre intersyndicale à adresser aux élus des Conseils d'Administration pour les appeler à voter un voeu dénonçant les projets de refonte des grilles horaires, ce projet est naturellement amendable et doit constituer le trame des voeux déposés dans les conseils.


© Snetap-FSU 2005 - Page crée le mardi 22 mars, 2005 - Dernière mise à jour le vendredi 25 mars, 2005 19:08