Contre l'avis du CNEA
et celui des personnels

Le DGER passe en force


Au lendemain d'un nouveau désaveau par le CNEA de son projet de grille horaire, sans la moindre vergogne, le DGER, courageux mais pas téméraire, fait publier par son attachée de presse le communiqué suivant :

Rentrée scolaire 2005
Mise en œuvre des nouvelles grilles horaires de l’enseignement technique agricole

Aujourd’hui, les projets d’arrêtés fixant les nouvelles grilles horaires harmonisées pour l’enseignement technique agricole ont été présentés pour avis aux membres du CNEA (Conseil National de l’Enseignement Agricole).

Le 14 avril dernier, ces projets d’arrêtés avaient reçu l’avis favorable des membres du CTPC (Comité Technique Paritaire Central).

A l’issue de cette concertation, les arrêtés vont pouvoir être signés par Nicolas Forissier, Secrétaire d’Etat à l’Agriculture, à l’Alimentation, à la Pêche et à la Ruralité.

Ces nouvelles grilles horaires pourront ainsi s’appliquer à la rentrée scolaire 2005.

Cette rénovation va permettre de disposer de modèles de grilles horaires qui soient les mêmes pour tous les diplômes préparés dans l’ensemble des établissements d’enseignement technique agricole.

Pas un mot sur la nature - négative - de l'avis du CNEA : mensonge par omission !

Pas un mot sur le caractère contestable de la validité de la réunion du CTPC du 14 avril, boycottée par toutes les organisations syndicales, sauf la CFDT !

Pas un mot sur le fait que ces nouvelles grilles ne concerneront en 2005 que l'enseignement agricole public, car :

Pas un mot surtout sur la forte mobilisation des personnels, des familles et des élèves contre ce véritable hold-up contre la formation des jeunes !

Quelle belle leçon de respect du dialogue et de la démocratie, monsieur le Directeur Général !

Le Snetap-FSU, et les personnels, ne baisseront pas les bras.


(1) approprié à quoi, d'ailleurs ?


© Snetap-FSU 2005 - Dernière mise à jour le mercredi 25 mai, 2005 18:37